Comprendre la bourse et les Opcvm

Comprendre la bourse et les Opcvm

Un OPCVM est un organisme de placement collectif en valeur mobilières. Il est chargé  de placer une quantité d’argent collectée auprès des investisseurs sur des valeurs mobilières. L’OPCVM est donc un instrument financier désigné pour gérer l’épargne publique et pour intervenir sur un marché boursier bien déterminé sur le plan national, voire à l’international.

Qui sont les acteurs de la bourse et comment agissent-ils ?

Les structures  d’OPCVM peuvent se présenter sous différentes formes et différents statuts, et les plus habituelles  et connues sont la SICAV et le FCP. La SICAV est une société de type OPCVM. Une société d’Investissement à Capital Variable qui gère un portefeuille de titres en faveur de ses clients.

capital-variable.jpg

Les actions de SICAV sont cotées en bourse, et chacun de ses clients peut en disposer selon sa capacité financière. A cet effet, la valeur de la SICAV est flottante.  Cette caractéristique  ne signifie que cette valeur est fonction de l’offre et de la demande, elle dépend de la performance du portefeuille. Un autre acteur est le FCP ou Fond Commun de Placement. Son statut diffère de la SICAV. C’est une copropriété de valeurs immobilières. Le nouveau membre achète des parts pour faire partie du FCP qui émet de nouvelles parts. Cette transaction modifie la valeur du FCP. Au cas où un souscripteur quitte le FCP, celui fait en sorte de récupérer les parts.

Décryptage des instruments financiers: Opcvm

L’OPCVM est un portefeuille qui se charge de placer les fonds, non seulement en valeurs mobilières, mais aussi en d’autres instruments financiers.  L’Autorité des marchés financiers française a déterminé six catégories d’OPCVM dont les organismes monétaires, obligataires, d’actions, de fonds altératifs, de fonds à formule et des OPCVM diversifiés.  La nature des fonds gérés guide la classification d’un organisme, par exemple un OPCVM d’actions doit comporter au moins 60% d’actions.

opcvm.jpg

D’autres organismes OPCVM à régime particulier existent, mais ne suivent pas certaines réglementations classiques, par exemple la répartition des risques. Il y a aussi les organismes à règles d’investissement allégés ou des organismes contractuels ou d’organismes indiciels cotés. Les instruments financiers détenus par l’OPCVM sont inscrits dans son actif, et les capitaux apportés par les souscripteurs sont inscrits dans son passif. Les trois documents qui capitulent la documentation  en bonne et due forme d’un OPCVM sont le document d’information indispensable pour le souscripteur potentiel, le prospectus et les règlements intérieurs.